« L’union fait la force » le 4 Septembre

Au cours de cette année 2022, la nécessité urgente de défendre notre passion encore plus efficacement face à la montée « ayatollesque » anti-voitures de l’écologie liberticide et punitive s’est imposée, de même que le constat éternel de bon sens qui veut que « l’union fait la force », devenait une évidence.

Au niveau national, la FFVE a montré la voie dans le dossier trop politique des ZFE.

Au niveau local, les clubs les plus importants du département cherchent à  créer des rencontres amicales autour du thème de la passion pour les vieilles mécaniques, et participent déjà depuis de nombreuses années à des échanges interclubs fructueux.

C’est le cas des « VIEILLES BIELLES de l’AUBRAC », 129 adhérents et 320 véhicules, organisateur du Tour de l’Aveyron Classic et du Festival des Véhicules Anciens à Espalion en juillet.

Comme le Club CAVASA organisateur entre-autres de la rencontre interclubs de Séverac d’Aveyron au mois d’Août (voir notre article sur le site), qui regroupe les amateurs de tout l’Aveyron, de l’Aubrac au St Affricain en passant par le Rouergue le Millavois et le Séveragais.

Et bien sûr « La MAGNETO du ROUERGUE » créée en 1975 et précurseur de la défense du patrimoine à une époque où les véhicules iconiques d’aujourd’hui s’entassaient (au sens propre) dans toutes les casses de France.

SAVA quant à elle, jeune association créée en 2016, participe volontiers à ces échanges, et a eu le plaisir d’inviter les adhérents et leurs autos de « LA MAGNETO » le dimanche 4 Septembre pour notre sixième rassemblement de l’année 2022.

Le succès était tel qu’une fois encore, la place Emma Calvé a montré ses limites en terme d’espace, tous les emplacements étant occupés avant 11h du matin, avec presque 70 véhicules présents. 

Comme toujours, l’extrême diversité des véhicules exposés, leur niveau d’entretien, leur qualité historique et patrimoniale, étaient appréciés du nombreux public présent, en particulier pour les autos rares amenées par la « Magnéto » comme la Panhard CD, la Rolls Royce ou la Ferrari Dino.

En fin de rassemblement, quoi de plus convivial qu’un petit « apéro buffet », accompagné de farçous, charcuterie et fromages Aveyronnais pris en commun, au cours duquel les conversations mécaniques, les projets de sorties et la volonté partagée de nouvelles rencontres allaient bon train.

Si bien que la fin de notre rassemblement n’avait jamais été aussi tardif, grâce à la bonne humeur partagée entre nos membres.

Vivement le printemps pour nous retrouver encore et encore !

Et que Vive SAVA

Commentaires

avatar par défaut

Nous utilisons Akismet pour combattre les commentaires indésirables. Cliquez pour plus d'informations (en)